Communiqué de lancement

Nos Voix Comptent : Pour une meilleure inclusion des voix d’Afrique francophone au Forum Génération Egalité

29 Juin 2020

La Fondation Batonga, en partenariat avec le Fonds XOESE pour les Femmes Francophones et le Fonds Mondial pour les Femmes,  lance ce jour une initiative intitulée «Nos Voix Comptent» qui vise à faire entendre les voix des femmes et des filles d’Afrique subsaharienne francophone au Forum Génération Égalité de 2021.

Reporté d’un an du fait de la pandémie du Covid-19, le Forum Génération Égalité (organisé par ONU Femmes, et les gouvernements du Mexique et de la France), qui devait se tenir cette semaine à Paris, n’en est que plus important. Alors que la pandémie a exacerbé les vulnérabilités des femmes et des filles aux violences, discriminations et inégalités de genre, elle a aussi démontré, une fois de plus le leadership des filles et des femmes africaines au niveau communautaire, national, et régional. Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de faire le bilan des progrès accomplis depuis l’adoption de la Déclaration et le Programme d’action de Beijing il y a 25 ans, et de fixer de nouvelles priorités stratégiques pour la promotion des droits des femmes et de l’égalité des sexes dans les pays d’Afrique francophone.

Les voix des femmes et les filles d’Afrique subsaharienne francophone ont souvent été oubliées ou minorisées lors de rencontres ou processus internationaux de grande envergure. En effet, la grande majorité des filles et des femmes d’Afrique subsaharienne francophone, ainsi que des organisations, réseaux et mouvements qui défendent leurs droits n’ont pas accès à l’information, à la documentation, ou aux espaces de décision lors de grands processus de coordination ou de négociations. Encore aujourd’hui, et pour des raisons ancrées dans l’histoire coloniale et post-coloniale, l’anglais domine à la fois les processus internationaux et les réseaux panafricains au sein desquels les organisations de défense des droits des femmes se mobilisent et se coordonnent.

C’est pour pallier cet écueil que la Fondation Batonga, le Fonds XOESE pour les Femmes Francophones et le Fonds Mondial pour les Femmes lancent le projet Nos Voix Comptent. Mettant à profit l’année de préparation supplémentaire présentée par le report du Forum Génération Égalité, ce projet a pour objectifs d’assurer que les organisations, réseaux et mouvements de défense des droits des femmes en Afrique subsaharienne francophone ont accès aux informations qui leur permettront de participer aux discussions et décisions relatives au Forum Génération Égalité ; de se mettre à leur écoute, et de faire entendre leurs messages, priorités et revendications avant, pendant et après le Forum Génération Égalité.

Le projet Nos Voix Comptent va mobiliser les organisations, réseaux et mouvements de défense des droits des femmes dans 22 pays francophones d’Afrique subsaharienne. Le projet commencera par l’organisation de webinaires qui permettront à toutes et à tous d’accéder à l’information nécessaire sur leurs opportunités de participation et d’influence en lien avec le Forum Génération Égalité. Il se poursuivra par la mise en oeuvre d’une grande consultation en ligne sur les priorités, besoins, et messages des filles et des femmes d’Afrique subsaharienne francophone. Le point d’orgue du projet sera une campagne de plaidoyer d’envergure qui aura lieu en amont du (et pendant le) Forum Génération Égalité (#NosVoixComptent).

En 2020, il est impératif que les processus internationaux tel que le Forum Génération Égalité soient inclusifs et représentatifs de toutes les voix, et surtout celles des personnes et des groupes qui en sont habituellement exclus. Il est grand temps de repenser le soutien politique, technique et financier pour l’égalité de genre en Afrique subsaharienne francophone, et de relancer des processus menés par et mise en oeuvre par les organisations de femmes et de filles. Avec ce projet, elles pourront affirmer haut et fort, “Nos Voix Comptent”. 

Pour plus d’informations :

Françoise Moudouthe, Consultante en Plaidoyer à la Fondation Batonga :

info@nosvoixcomptent.org 

francoisemoudouthe@batongafoundation.org


[1] À savoir : le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, les Comores, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, Djibouti, le Gabon, la Guinée, la Guinée Equatoriale, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, les Seychelles, le Tchad et le Togo.


One thought on “Communiqué de lancement

Leave a Reply to Annie BAMBE Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s